BMW Série 5 2023 : des performances optimisées, un style réinventé !

Découvrez la nouvelle BMW Série 5 2023, l’incarnation de l’avenir de la conduite. Grâce à une stratégie audacieuse, le constructeur allemand vise à redéfinir la route en privilégiant l’électrique. Vous avez toujours rêvé de la voiture parfaite? Nous l’avons trouvée pour vous !

Pourquoi la BMW Série 5 2023 pourrait être la voiture de l’année

La nouvelle BMW Série 5 2023 est une bête d’innovation, qui se concentre essentiellement sur les versions électriques. La i5 représente la moitié de la gamme, ce qui est un signal fort du constructeur sur le futur de la mobilité. La nouvelle Série 5 fait l’impasse sur l’hybridation rechargeable et propose deux motorisations thermiques pour le lancement : la 520d et la 520i. En effet, le futur de l’automobile passe par l’électrique et BMW l’a bien compris!

Il fut un temps où les Série 5 étaient souvent équipées de généreux 6 cylindres en ligne et de somptueux V8. Pour cette nouvelle génération, tout a changé. Désormais, seuls deux moteurs 4 cylindres sont proposés, ce qui offre aux conducteur·rice·s le choix entre la 520i et la 520d, cette dernière étant proposée en propulsion ou en transmission intégrale xDrive. Le choix de la simplicité, de l’efficacité et de la performance.

Une performance qui défie les limites de la technologie

L’offre de puissance demeure raisonnable, avec 197 ch en diesel et 208 ch en essence. Mais ne vous y trompez pas, ces véhicules sont équipés d’une boîte de vitesses Sport à 8 rapports et bénéficient d’une hybridation légère 48V. Avec un moteur Twin Power Turbo avec Valvetronic et Double Vanos, la 520i passe de 0 à 100 km/h en 7,5 s et atteint les 230 km/h. Une performance impressionnante qui saura combler les passionné·e·s de vitesse!

A lire aussi :   Mercedes-AMG E 53 Hybrid 4Matic+ : la puissance écologique à l'état pur

La 520d en diesel va encore plus loin, avec une accélération de 0 à 100 km/h en 7,3 s et une vitesse maximale de 233 km/h, malgré sa puissance inférieure. Elle offre cependant un couple supérieur, de 400 Nm contre 310 Nm pour son homologue essence. Toutes les Série 5 thermiques sont sujettes à un malus écologique en France.

Des prix compétitifs pour une technologie de pointe

BMW n’a pas tardé à dévoiler les prix de la nouvelle Série 5 et de la i5, qui débutent à 62800 euros pour une 520i avec le premier niveau de finition. Le diesel est facturé 2300 euros de plus que l’essence, et a l’exclusivité de la transmission xDrive pour les versions thermiques. Une valeur sûre pour les amateur·rice·s de sensations fortes.

En France, il est fort probable que les client·e·s particuliers se tournent principalement vers l’électrique, tandis que les gros rouleurs et les professionnel·le·s apprécieront sans doute la 520d. À partir de 2024, la gamme sera encore élargie, avec notamment l’arrivée de nouvelles versions, ainsi qu’une déclinaison signée Motorsport ultra-performante. Les aficionados de BMW auront donc de quoi se réjouir !

Voici un aperçu des différents modèles et leurs tarifs:

BMW 520i Essence: 62.800 € (Série 5) / 66.850 € (Série 5 M Sport)
BMW 520d Diesel: 65.100 € (Série 5) / 69.150 € (Série 5 M Sport)
BMW 520d xDrive Diesel: 67.700 € (Série 5) / 71.750 € (Série 5 M Sport)
BMW i5 eDrive40 Électrique: 76.200 € (Série 5) / 80.250 € (Série 5 M Sport)
BMW i5 M60 xDrive Électrique: 107.500 € (Série 5 M Sport)
BMW prouve une fois de plus son excellence en matière d’innovation technologique et de design, en proposant une nouvelle génération de Série 5 qui promet de révolutionner le marché automobile. Alors, prêt·e à prendre le volant de cette merveille de technologie ?

kevin gointrand

Passionné depuis ma plus tendre enfance par les belles voitures, j’ai commencé collectionner et à construire des petites voitures presque depuis que j’ai appris à parler. Depuis, je n’ai jamais cessé de mintéresser à lunivers automobile. J’ai lu tous les livres que j’ai pu trouver sur les voitures et j’ai étudié lhistoire de lindustrie automobile. Depuis peu je voyage à travers l’Europe et l’Asie pour m’imprégner des différentes cultures automobiles. J’ai l’espoir que mes articles soient lus par des milliers de passionnés !

A lire aussi :   La Fiat Topolino débarque dans le cercle des électriques sans permis