Peugeot E-Traveller 2024 : le nouveau visage de la polyvalence électrique

Vous cherchez un allié pour vos épopées familiales ou vos challenges professionnels ? Préparez-vous à ce que Peugeot bouscule vos attentes avec la réinvention de son versatile “combi”, le E-Traveller. Imaginons ensemble si cette refonte se contente de flatter la rétine ou si elle incarne véritablement une révolution dans sa catégorie.

Configuration et dimensions ajustées

Les dimensions, parlons-en. L’ancienne génération du Peugeot E-Traveller se déclinait en trois tailles. Pour le millésime 2024, place à la simplification : deux seules versions, mais pensées pour maximiser l’espace et le confort. La version Standard s’étend à 4,98 mètres tandis que la mouture Long atteint 5,33 mètres.

Une flexibilité qui se confirme également dans l’habitacle : vous pourrez vous approprier cet espace modulaire selon vos envies, du 5 au 9 places. Et pour un soupçon d’exclusivité, Peugeot réserve une édition VIP, limitée à 4 sièges de maître, agrémentée d’une climatisation trizone et de sièges arrière indépendants, enveloppés de confort.

Une capacité de chargement sur mesure

Le coffre, vaste comme un petit salon, s’adapte à tous les besoins :

  • 4 900 litres avec la première rangée de sièges comme seuls témoins
  • 3 000 litres pour accueillir un quintet de passagers
  • 1 500 litres en configuration complète, 9 places investies

Un atout majeur pour les professionnels mais aussi les familles nombreuses, témoignant de ce que l’ingénierie française a de meilleur en matière d’espace et de modularité.

A lire aussi :   Alfa Romeo Tonale Tributo Italiano, l'essence de l'Italie à portée de roues

Raffinements esthétiques et techniques

Peugeot ne s’est pas contenté de repenser l’intérieur. L’extérieur du E-Traveller 2024 s’affiche avec une nouvelle face avant, faisant écho aux dernières orientations stylistiques de la marque. Le logo revisité trône au cœur de la calandre réimaginée, et la signature lumineuse s’organise autour de projecteurs à LED aux formes tridimensionnelles.

La silhouette gagne non seulement en modernité mais aussi en performance grâce à des améliorations aérodynamiques, reflet de cette quête perpétuelle d’efficience.

A l’intérieur, l’évolution se fait ressentir avec un poste de conduite digitalisé, un large écran tactile, permettant une interaction fluide et intuitive, et une commande de boîte de vitesse automatique e-Toggle inédite, soulignant l’ambition technologique de Peugeot.

Choix et performance des batteries

Le cœur électrique de cette nouvelle mouture se décline en deux capacités :

  • Une batterie de 50 kWh assurant une autonomie de 224 km, idéale pour les trajets quotidiens
  • Et une option de 75 kWh, propulsant le véhicule jusqu’à 350 km sur une seule charge

Toutefois, même avec sa plus grande batterie, le E-Traveller garde une distance respectable face au futur e-3008, prévu avec une autonomie alléchante de 700 km. Un écart qui s’explique par la différence de taille des batteries, ainsi que par l’efficience intrinsèque d’une forme plus aérodynamique.

A lire aussi :   La Renault Clio 2023 est arrivée: voici tous les changements !

Limitée à 100 kW (soit 136 ch) et 260 Nm de couple, la motorisation du E-Traveller promet une conduite douce et respectueuse des normes en vigueur, avec une vitesse de pointe calibrée à 130 km/h. Les détails de l’accélération restent cependant dans l’ombre, laissant planer un suspense sur ses capacités dynamiques.

Disponibilité et attentes tarifaires

La commercialisation du Peugeot E-Traveller 2024 est annoncée pour le printemps 2024. Si les prix restent encore un mystère, on peut s’attendre à ce que Peugeot aligne son nouveau-né avec la concurrence tout en s’assurant de positionner ce combi électrique comme une référence en termes de valeur et de prestation.

Avec des traits renouvelés, des batteries plus performantes et des possibilités de personnalisation poussées, le Peugeot E-Traveller 2024 semble déjà bien parti pour devenir la nouvelle coqueluche de ceux qui voient la mobilité électrique comme un véritable art de vivre. Et vous, êtes-vous prêt à faire partie de cette révolution douce ? Rendez-vous au printemps pour un essai qui s’annonce électrisant !

kevin gointrand

Passionné depuis ma plus tendre enfance par les belles voitures, j’ai commencé collectionner et à construire des petites voitures presque depuis que j’ai appris à parler. Depuis, je n’ai jamais cessé de mintéresser à lunivers automobile. J’ai lu tous les livres que j’ai pu trouver sur les voitures et j’ai étudié lhistoire de lindustrie automobile. Depuis peu je voyage à travers l’Europe et l’Asie pour m’imprégner des différentes cultures automobiles. J’ai l’espoir que mes articles soient lus par des milliers de passionnés !

A lire aussi :   Le futur Toyota C-HR 2024 est très affuté