Le Renault Twizy va disparaître. C’est votre dernière chance de le voir !

C’est un jour triste pour les adeptes de la mobilité électrique et les amateurs de design innovant. Le Renault Twizy, ce quadricycle électrique qui a marqué son époque, va très rapidement quitter le catalogue de Renault et ses concessions. Une véritable fin d’ère pour ce pionnier de l’électricité.

Le Twizy, icône d’une révolution en marche

En 2012, le Renault Twizy a fait une entrée fracassante sur la scène automobile. C’était un véritable ovni dans un paysage encore peu conscient des enjeux de la mobilité électrique. Ce petit bijou, conçu par les équipes de Renault Sport, a immédiatement suscité l’attention et la curiosité.
Compact et léger, le Twizy a offert une alternative écologique et pratique aux moyens de transport urbains traditionnels. Depuis son lancement, il est devenu un symbole de la mobilité électrique et a ouvert la voie à une nouvelle génération de véhicules urbains. Il laissera sa place au Mobilize Duo, lancé par Mobilize, une entité de Renault dédiée à la promotion de alternatives à la voiture individuelle pour la mobilité.

Un look qui ne laisse personne indifférent

Avec son design unique et futuriste, le Twizy a toujours su se démarquer. Ses dimensions compactes lui permettaient de se faufiler aisément dans les embouteillages et de trouver une place de stationnement sans difficulté. Sa carrosserie ouverte et ses portes en élytre lui conféraient un look ludique et moderne qui captivait les regards.
La contraction de deux mots, “Twin” et “Easy”, a donné naissance au nom “Twizy”. Cet engin électrique pouvait embarquer deux personnes et se conduisait avec une facilité déconcertante.

A lire aussi :   La Jeep Wrangler 4xe 2024 électrise avec une montée en gamme technologique

Parfaitement adapté à la ville

Deux versions du Twizy étaient proposées : une version pour les conductrices et conducteurs ayant un permis B, et une version bridée à 45 km/h, adaptée à la législation des voitures sans permis. Leurs prix catalogues étaient respectivement de 11400 et 12100 euros, pour une puissance de 5 et 17 chevaux. Ces versions sont encore disponibles à l’achat, en blanc ou noir.
Le Renault Twizy a initié une nouvelle ère de mobilité urbaine électrique. Son succès a encouragé d’autres constructeurs à développer des véhicules similaires, contribuant ainsi à une transition vers une mobilité plus durable et respectueuse de l’environnement. Malgré la croissance continue du marché des véhicules électriques, le Twizy continue d’attirer de nouveaux adeptes, soucieux de l’environnement et à la recherche d’une solution de transport pratique et moderne pour la ville. Son seul regret ? Avoir été peut-être un peu trop en avance sur son temps pour exploser les ventes.

kevin gointrand

Passionné depuis ma plus tendre enfance par les belles voitures, j’ai commencé collectionner et à construire des petites voitures presque depuis que j’ai appris à parler. Depuis, je n’ai jamais cessé de mintéresser à lunivers automobile. J’ai lu tous les livres que j’ai pu trouver sur les voitures et j’ai étudié lhistoire de lindustrie automobile. Depuis peu je voyage à travers l’Europe et l’Asie pour m’imprégner des différentes cultures automobiles. J’ai l’espoir que mes articles soient lus par des milliers de passionnés !

A lire aussi :   Bras de fer entre les automobilistes et la préfecture de Paris