La nouvelle Kia Picanto 2024 : la dernière de son genre ?

Il y a de l’effervescence dans le monde des citadines, avec un nouveau challenger qui pourrait bien être le dernier de son espèce. La Kia Picanto 2024 promet de faire parler d’elle. Découvrez les raisons pour lesquelles elle pourrait être la dernière citadine essence du constructeur Kia.

Le dernier souffle d’une lignée : Kia Picanto 2024

Voici les toutes premières images qui ont fuité de la nouvelle Kia Picanto. Il s’agit du deuxième restylage sur la génération actuelle de la citadine du segment A. Née en 2017, la troisième génération de la Kia Picanto semblait être en fin de vie, mais Kia a décidé de lui donner un second souffle.

Face à un segment A délaissé par de nombreux constructeurs généralistes comme Peugeot et Citroën, Kia reste l’un des derniers à continuer le combat. Le départ prévu de Renault avec sa Twingo en 2024, laissera un vide que Kia semble prêt à remplir.

L’ombre des normes Euro 7 plane sur la Picanto

Le choix de prolonger la carrière de la Picanto actuelle pourrait également être une stratégie face à l’arrivée des normes anti-pollution Euro 7 pour 2025. Ces normes, critiquées par de nombreux constructeurs, vont impacter fortement le prix des voitures thermiques neuves. On parle d’une hausse de tarif pouvant aller de 1500 à 2500 euros par voiture !

A lire aussi :   Citroën e-C3: la carte maîtresse face à la montée des marques chinoises

D’ici 2027, Kia prévoit de miser sur les voitures électriques, avec l’arrivée de 14 nouveaux modèles. L’EV1, une de ces futures citadines, pourrait bien prendre le relais de la Picanto restylée de manière définitive.

Des changements qui sautent aux yeux pour la Picanto 2024

Le lifting de la Picanto 2024 est visuellement très marqué. Elle se dote d’une toute nouvelle face avant, avec des blocs optiques à LED en forme de T, et une calandre surmontée d’un épais insert chromé. Le bouclier redessiné de cette Picanto GT est agrémenté d’un insert noir laqué autour de la prise d’air centrale.

À l’arrière, le bandeau lumineux reliant les nouveaux feux à LED fait son apparition. Et les designers de chez Kia n’ont pas oublié de revoir le bouclier arrière, qui est maintenant doté d’un diffuseur et qui masque désormais la sortie d’échappement. Hormis les nouvelles jantes alliage, le profil reste similaire à celui d’une Picanto actuelle.

La technologie au rendez-vous dans la Picanto 2024

Côté technologie, le constructeur coréen devrait en profiter pour réviser le système d’infotainment et probable
ment renforcer les systèmes de sécurité embarqués. Il est encore trop tôt pour obtenir des détails précis, mais nul doute que Kia mettra tout en œuvre pour faire de cette édition un véritable joyau technologique.

A lire aussi :   Découvrez le nouveau Volkswagen Touareg : Son éclairage révolutionnaire va vous éblouir !

En attendant l’arrivée de cette Picanto restylée, qui ne devrait pas être disponible avant l’automne voire la fin d’année, Kia a déjà lancé une série limitée X-Line sur sa citadine. Un moyen pour la marque de maintenir l’engouement autour de ce modèle tout en préparant son successeur.

La Kia Picanto 2024 : un futur classique en devenir ?

La Kia Picanto 2024 représente un jalon important pour Kia et pour le marché des citadines en général. Alors que le segment A est de plus en plus délaissé par les autres constructeurs, Kia fait le pari de maintenir son modèle phare en course, malgré l’ombre menaçante des normes Euro 7.

S’il est vrai que cette Picanto pourrait être la dernière de sa lignée, elle n’en reste pas moins un modèle hautement attendu, promettant d’apporter son lot de nouveautés et d’innovations. Kia Picanto 2024, un nom à retenir, car elle pourrait bien être la dernière d’une grande lignée.

kevin gointrand

Passionné depuis ma plus tendre enfance par les belles voitures, j’ai commencé collectionner et à construire des petites voitures presque depuis que j’ai appris à parler. Depuis, je n’ai jamais cessé de mintéresser à lunivers automobile. J’ai lu tous les livres que j’ai pu trouver sur les voitures et j’ai étudié lhistoire de lindustrie automobile. Depuis peu je voyage à travers l’Europe et l’Asie pour m’imprégner des différentes cultures automobiles. J’ai l’espoir que mes articles soient lus par des milliers de passionnés !

A lire aussi :   Le Kia Sportage 30 Years s'impose-t-il comme le choix de raison de la gamme ?