Fiat 500 thermique : c’est la fin !

Préparez-vous à dire adieu à la mythique Fiat 500 thermique d’ici la fin de l’année. En effet, Fiat a décidé de mettre définitivement un terme à la production de ce petit bijou qui coexistait jusqu’à présent avec sa version électrique. Nous vous expliquons les raisons de cette disparition imminente.

Fiat se tourne vers l’électrification totale

Alors que Fiat avait déjà annoncé son intention de passer au tout électrique d’ici 2030, voilà que la célèbre marque italienne commence par la base de sa gamme ! En 2020, Fiat avait dévoilé la nouvelle génération de la 500, créant ainsi la surprise en annonçant qu’elle serait exclusivement électrique. Néanmoins, le constructeur avait accordé une période de transition aux acheteurs, permettant aux deux générations de cohabiter pendant trois ans.

Actuellement, la gamme de la Fiat 500 comprend trois finitions : 500, Red et Club, toutes motorisées par le petit moteur 1.0 Hybrid de 70 chevaux. Si les prix étaient autrefois abordables, autour de 12 000 euros pour certains modèles en stock, l’inflation a frappé durement. Aujourd’hui, la Fiat 500 de base est facturée 18 500 euros, mais le prix en ligne est légèrement plus compétitif, à 17 500 euros. En revanche, du côté de la version électrique, c’est une tout autre histoire : le prix de départ s’élève à 30 500 euros ! Heureusement, il est possible de réduire l’écart de 13 000 euros à 8 000 euros en déduisant la prime écologique de 5 000 euros. Cependant, cela reste une somme conséquente…

A lire aussi :   La nouvelle Lancia Ypsilon électrique : un véhicule prêt à surpasser la Peugeot 208 ?

Nous attendons donc avec impatience l’arrivée d’une nouvelle génération de petites Fiat électriques plus abordables. La concurrence, qu’il s’agisse de Renault ou de Volkswagen, annonce des nouveautés à partir de 25 000 euros.

Une longue carrière pour la Fiat 500 thermique

La disparition de la Fiat 500 était prévisible depuis de nombreuses années et inévitable. Rappelons également que cette version thermique de la 500 n’est plus toute jeune, puisqu’elle a été lancée en 2007. Elle quittera donc le catalogue après avoir offert 16 années de loyaux services, avec seulement quelques retouches mineures ! Du côté d’Abarth, c’est la même histoire : l’Abarth 500 thermique sera également arrêtée à la fin de l’année 2023. La nouvelle Abarth 500 électrique, présentée en novembre dernier, prendra donc la relève sans laisser trois ans de répit à son prédécesseur !

Il convient également de souligner que les Fiat 500 et Abarth 695 ne sont pas produites en Italie, mais en Pologne, dans l’usine de Tychy. Cette usine, qui est maintenant responsable de l’assemblage de la Jeep Avenger, accueillera bientôt deux nouveaux modèles de Fiat et d’Alfa Romeo.

Dans les années à venir, la gamme Fiat connaîtra une évolution majeure avec l’arrivée de nouveaux modèles. La marque italienne profitera des synergies au sein du groupe Stellantis pour offrir des voitures toujours plus innovantes et performantes. Cette transition vers l’électrique s’inscrit dans une volonté globale de réduire l’empreinte carbone et de contribuer à la préservation de notre environnement.

kevin gointrand

Passionné depuis ma plus tendre enfance par les belles voitures, j’ai commencé collectionner et à construire des petites voitures presque depuis que j’ai appris à parler. Depuis, je n’ai jamais cessé de mintéresser à lunivers automobile. J’ai lu tous les livres que j’ai pu trouver sur les voitures et j’ai étudié lhistoire de lindustrie automobile. Depuis peu je voyage à travers l’Europe et l’Asie pour m’imprégner des différentes cultures automobiles. J’ai l’espoir que mes articles soient lus par des milliers de passionnés !

A lire aussi :   Volkswagen ID.1 : la révolution électrique à moins de 20 000€ prévue pour 2026